Protection auditive et concert : comment se régaler tout en se protégeant

Les protections auditives sont indispensables pour les concerts.
L’été c’est la saison des concertsOui mais peu d’entre nous pensent à protéger nos oreilles des effets très néfastes de la musique amplifiée…

« Quand on va à un concert, c’est pour entendre la musique ! Sinon t’as qu’à aller au musée les yeux bandés! » : on lit encore ce genre de réponses sur les forums au sujet des bouchons d’oreille pour les concerts.

L’éducation à la protection auditive est en retard, parce que cela semble vraiment paradoxal de se protéger de la musique alors qu’on vient justement l’écouter. Et pourtant… Notre capital auditif est définitif à la naissance : toute lésion de l’oreille interne est irréversible. Il n’y a qu’une solution pour défendre ce capital : la protection auditive !

Mais attention il ne s’agit pas de se « boucher » les oreilles comme avec des boules Quies. Les progrès sont considérables et la gamme de protections auditives pour les concerts est très intéressante : maintenant, on filtre parfaitement chaque tonalité, on ne les bloque plus. Ainsi on peut préserver sa cochlée sans dénaturer la musique. Alors plus d’excuse, plus de cliché : si, c’est très rock-and-roll de protéger ses oreilles en dansant face à la scène ! Ce qui l’est beaucoup moins c’est d’être appareillé à 50 ans parce qu’on n’aura pas fait attention…

Audialy a étudié pour vous les protections auditives les plus idéales et vous les explique dans cet article. La saison des festivals bat son plein, et votre capital d’écoute vaut bien un petit changement d’habitude cet été !

Les symptômes des traumatismes de l’oreille interne après un concert

Lors d’un concert, on perçoit en moyenne 100 décibels; jusqu’à 120 si on se rapproche des enceintes. Or, c’est dès 80 décibels que notre audition commence à subir des traumatismes, sur une durée moyenne. Et à 105 décibels, il suffit de 5 minutes pour endommager les cellules ciliées de la cochlée.

Quels sont les signes qu’on a endommagé son oreille interne lors d’un concert ?

Des acouphènes (sifflements dans l’oreille) ou des bourdonnements incessants pendant plusieurs jours, une sensation auditive « cotonneuse » comme si tous les sons étaient étouffés : voilà ce dont se plaignent les spectateurs en sortant d’un concert bruyant.

Acouphène et bourdonnements, les lendemains de concert peuvent être très durs. Une seule solution, les bouchons d'oreille.
Des bourdonnements infernaux, la tête dans du coton et même un sifflement continu insupportable : tous les signes d’un traumatisme de l’oreille interne.

Mais on peut aussi ressentir des symptômes non-auditifs comme des migraines, du stress ou des insomnies, qui signent les dommages créés au niveau des structures neuro-sensorielles.

Voici la liste détaillée des problèmes post-traumatiques de l’audition :

  • Hypoacousie : dégradation plus ou moins sévère des cellules ciliées. Les sons ne sont plus amplifiées par l’oreille interne et/ou ne sont plus transmis au cerveau. Dès la sortie du concert, on se rend compte qu’on entend moins bien les bruits de la rue.
  • Hyperacousie : ou « hypersensibilité auditive ». L’oreille interne est enflammée et ne supporte plus aucun bruit du quotidien, surtout dans les aigus.
  • Acouphènes : sifflements perçus par l’oreille de façon constante, alors qu’il n’y a aucun bruit correspondant dans l’environnement.
  • Diplacousie : décalage des perceptions auditives entre les deux oreilles.
  • Accident traumatique sonore aigu : la cochlée est exposée brutalement à un bruit qu’elle ne peut tolérer, et présente une forte inflammation, qui peut être réversible si elle est traitée le plus rapidement possible (avec des corticoïdes généralement).
  • Céphalées, anxiété, stress : les troubles secondaires sont liés à la fois au trouble neuronal qui découle de la mauvaise transmission d’information par la cochlée, mais aussi au retrait social que la perte auditive peut provoquer.

Être conscient des décibels

Il existe des applications qui permettent de mesurer les décibels : au-dessus de 80 décibels, même en plein air, même si ça a l’air inoffensif, il faut se protéger ! Voici deux applications fiables, à télécharger sur votre smartphone et à utiliser lors de vos sorties d’été :

Se protéger des décibels peut se faire de façon très discrète, tout en respectant parfaitement les sons de la musique. Vite, rendons les protections auditives tendances, et nous pourrons écouter notre musique préférée avec nos amis, pour toute la vie !

Des solutions de protection auditive pour tous

Des bouchons d’oreille pour les concerts : ou plutôt des filtres !

Il existe des petits bouchons multicolores en mousse, souvent proposés à l’entrée des concerts : ils sont très abordables et permettent d’atténuer 30% des décibels reçus par l’oreille, surtout dans les fréquences aiguës qui sont les plus traumatisantes.

Mais, avec ces bouchons « basiques », on perd en qualité sonore. C’est un peu comme si on se bouchait les oreilles : on réduit le volume, mais on diminue certaines plages de fréquence plus que d’autres, et donc ça dénature la musique, son relief. C’est pour cela que rares sont les amateurs de musique rock ou électro (les musiques les plus amplifiées) qui aiment en porter.

Mais heureusement il existe toute une nouvelle génération de bouchons réalisés avec un filtre : ils atténuent les fréquences dangereuses tout en gardant la qualité du son perçu.

Voici les trois sortes de bouchons à filtre acoustique que nous avons retenues pour vous :

Des boules Quies pour un concert ? Non, des Filtres Acoustiques Music !

protection auditive musique Quies

La marque Quies a développé son propre produit spécifique pour les aficionados de musique amplifiée : les Filtres Acoustiques Music. Un dispositif breveté permet de corriger les fréquences atténuées, afin que le son soit restitué avec son relief d’origine. C’est une cavité de projection, dont l’effet s’ajoute à celui du filtre sonore, qui permet de répartir les fréquences dans l’oreille, comme s’il n’y avait pas de bouchon.

Les filtres Quies sont réalisés dans un silicone biocompatible, qui s’adapte à toutes les morphologies, et sont bien entendu réutilisables.

Senner : les bouchons d’oreille pour concerts

Bouchons d'oreille concerts Senner

Ces bouchons ressemblent à un petit sapin en silicone transparent et fonctionnent avec un système de filtre et de répartition des sons. Ils permettent ainsi de restituer fidèlement toute la musicalité du concert. C’est une vraie « grille sonore », que l’on voie bien au bout du « sapin », qui filtre chaque fréquence (basse, moyenne et aiguë) de façon adéquate pour préserver la qualité du son.

Les bouchons sont très discrets à porter. Ils sont vendus dans une petite boîte en métal, pratique et protectrice, qu’on peut emmener partout, attachée à ses clés.

Voici une vidéo de présentation par un utilisateur conquis, qui a adopté les Senner après avoir été sensibilisé à la santé auditive par un mix de DJ particulièrement sonore :

Les bouchons-filtres Senner: une révolution pour cet utilisateur.

Le bouchon d’oreille pour concert Alpine Party-Plug

Party plugs Alpine

« Votre festival sonnera pareil mais vous n’aurez par les oreilles qui bourdonnent le lendemain ! » nous dit la marque. Ces bouchons filtrent le son par un autre système que la grille Senner. Comme leur nom l’indique, les Alpine PartyPlug sont parfaits pour les fêtards invétérés. Grâce à une petite douille, on peut positionner et retirer le bouchon facilement, et sa texture « thermoshape », très douce, lui permet de bien épouser la forme de l’oreille une fois réchauffée par la peau. Quand ils sont en place, ils sont pratiquement invisibles.

Les bouchons Alpine ne contiennent pas de silicone, contrairement à Senner, ce qui peut être un avantage pour les allergiques. Ils sont aussi vendus dans une petite capsule protectrice en métal qui peut s’accrocher aux clés. Ils sont parfaitement réutilisables.

Filtres auditifs pour les enfants

Protection concert pour enfants Alpine

Si vous voulez faire suivre votre enfant à ce super festival en plein air, pensez à protéger ses oreilles : ça n’a peut-être l’air de rien, parce que c’est en plein air et moins fort que dans une boîte de nuit, mais le son amplifié peut endommager l’ouïe des tout-petits même dans ces conditions (et la vôtre aussi!).

Alpine a créé des protections auditives qui utilisent le même système de filtres que les Party-Plugs pour adultes : les oreilles des enfants ne sont pas « bouchées », et ils peuvent nous entendre et entendre la musique. Les Pluggies peuvent aussi s’utiliser pour protéger les oreilles des enfants de l’eau de la piscine. Et certains parents s’en servent aussi pour faciliter la concentration lors de la lecture ou des devoirs!

Attention certains utilisateurs trouvent qu’ils glissent assez facilement hors de l’oreille selon les mouvements de l’enfant. Alors il faut peut-être adapter un bandeau ou une casquette pour les maintenir en place.

Protection auditive pour musiciens

Le risque auditif est certainement le problème de santé auquel les musiciens sont le plus exposés : batteurs, DJs, guitaristes… Entre les répétitions très longues, les retours sonores, la réverbération : les occasions d’endommager l’oreille interne sont multipliées. Tous les concerts sonnent à plus de 90-100 décibels, et les lésions sur les cellules ciliées arrivent tôt et s’accumulent vers une perte irréversible de l’audition : le cauchemar pour les musiciens.

Ce jeune batteur communique sur l’importance, rare, qu’a pris pour lui la protection auditive.

Audialy vous présente ci-dessous plusieurs solutions pour protéger votre audition si vous êtes très exposés :

Les bouchons d’oreille musicien Thunder Plug

Thunder Plugs

Ces bouchons ont été inventés par deux jeunes musiciens et ont été récompensés par un Student Entrepreneur Award. Ils intègrent des filtres qui ne dénaturent pas la musique et on peut choisir son niveau de protection selon le modèle (de moins 18 décibels à moins 26 décibels). Les bouchons sont très souples et doux, gris avec un embout jaune (ce qui pourrait sembler moins discret que les bouchons transparents, mais les utilisateurs ne mentionnent pas cela comme un problème). Une languette permet de positionner et d’enlever le produit facilement. Les fabricants ont pensé à tout : la petite boîte de transport en métal peut servir de décapsuleur, de porte-clés et de lampe LED !

Bouchon d’oreille pour musicien sur mesure

Les musiciens qui exposent chaque jour leurs oreilles aux variations sonores intenses ont tout intérêt à investir dans des bouchons d’oreille sur mesure. Ceux-ci vont à la fois conserver la perception du son, claire et équilibrée, et être parfaitement adaptés à l’oreille, avec moins de risque de glisser. C’est important pour les guitaristes qui dansent et les batteurs qui marquent le rythme avec tout le haut de leur corps ! Les bouchons sur mesure augmentent l’atténuation du bruit de 5 à 10 décibels par rapport aux bouchons « prêt à porter ».

Vous devrez vous rendre chez un audioprothésiste qui réalisera une empreinte de votre oreille et vous conseillera quant au dispositif le mieux adapté à votre pratique musicale.

Prix : de 100 à 200€.

Casque anti-bruit concert

Ecouteurs Shure concerts

Plutôt que le « casque » à proprement parler, qui isole trop de l’environnement et de la musique, on vous conseille les écouteurs de protection Shure. Ces écouteurs permettent un retour sonore parfait et non dangereux (pour écouter sa propre performance sur scène, telle qu’elle est rendue par les enceintes mais avec un son isolé et moindre). Mais ils permettent aussi une isolation maximale du bruit ambiant (moins 37 décibels). Les écouteurs sont livrés avec différentes formes et textures pour les embouts à intégrer dans les oreilles. Le câble passe par de-dessus et derrière les oreilles, pour plus de discrétion et de confort d’utilisation.

Conclusion

Cet été couvrez-vous bien (les oreilles) ! C’est un sujet dont on parle trop peu, chez les musiciens, les DJs, ou leurs fans. C’est pourtant un sujet très important, quand on sait que nous recevons un capital sonore à la naissance, qui, une fois entamé, ne se reconstruit pas ! Or beaucoup de festivaliers et de musiciens ne protègent pas leurs oreilles… Et dans certains milieux, ça peut même être mal vu ! Comme si on se protégeait de la musique elle-même.

Mais non, bien au contraire, c’est pour protéger son rapport à la musique à vie que l’on doit chouchouter ses oreilles. En plus, les excuses « Mais j’entends moins bien la musique » ne marchent plus ! Il existe maintenant des solutions parfaites grâce aux bouchons d’oreille construits autour d’un filtre qui retransmet les différentes fréquences et préserve la musicalité. Alors prenez vos responsabilités, pour vous et vos proches, et prévenez tout problème à court et long terme: pour ne pas être appareillé à 50 ans à cause de votre amour des festivals, protéger vos oreilles !

Protection auditive et concert : comment se régaler tout en se protégeant
5 (100%) 1 participant[s]
Auteur(s) de l'article
Armelle Cassanas
Armelle Cassanas
Armelle est spécialisée dans la linguistique médicale, via l'analyse des concepts attachés aux maladies et aux médicaments. Pour Audialy, elle condense ses recherches autour de l'expérience des patients et des soignants, ainsi que son étude des recommandations santé et bien-être.
Sources
Médecine des Arts. Site internet pour la santé des artistes. Troubles auditifs du musicien [en ligne]. <https://www.medecine-des-arts.com/fr/article/troubles-auditifs-du-musicien.php> Consulté le 27 juin 2019. Cochléa. Site internet de NeurOreille, Université Numérique des Sciences. Traumatisme acoustique [en ligne].<http://www.cochlea.eu/pathologie/surdites-neuro-sensorielles/traumatisme-acoustique> Consulté le 27 juin 2019. Union des Associations de Personnes Malentendantes et Devenues Sourdes. Qu’est-ce que le risque auditif ? [en ligne] <https://surdifrance.org/info-par-theme/prevention/166-qu-est-ce-que-le-risque-auditif> Consulté le 27 juin 2019.