Nettoyer l’oreille du chien : les bons conseils

nettoyer oreilles chiens
On veut que notre toutou adoré nous entende très bien et très longtemps. Alors aidons-le à garder des oreilles en pleine forme !

La tête penchée sur le côté, des secouages intempestifs de droite à gauche, des gratouillis à n’en plus finir et une odeur nauséabonde : on dirait que votre chien a des soucis avec ses oreilles… Ne vous inquiétez pas, c’est très fréquent !

Les chiens ont un conduit auditif coudé, qui rend difficile la vidange naturelle et nécessaire du cérumen qui protège le tympan. Alors ils font comme ils peuvent pour « vidanger » leurs oreilles mécaniquement, en secouant le conduit auditif. Mais heureusement, on peut les aider avec des gestes simples et très efficaces à faire à la maison.

Audialy vous explique toute la marche à suivre pour nettoyer les oreilles de votre toutou et le protéger ainsi des otites et autres complications.

Nettoyer les oreilles de son chien : pourquoi ?

Des oreilles naturellement protégées, voire trop protégées

Les chiens ont un conduit en forme de L : le canal vertical, que l’on voit partir vers le bas à partir de l’orifice de l’oreille, prend ensuite un virage vers le centre de la tête, horizontalement. Ce conduit en L est fait d’un ensemble de cartilages créant un « paysage » complexe de creux et de plis recouverts de glandes sébacées et cérumineuses. Ces glandes produisent le mélange de sébum et de cérumen nécessaire à la protection du tympan. Ce mélange est la barrière, dense et collante, qui empêche les corps étrangers mais aussi les champignons et les bactéries de s’approcher trop près du tympan.

Regarder dans les oreilles du chien, avant le nettoyage minutieux
Si vous avez déjà regardé dans les oreilles de Toutou, vous avez vu sans doute un dédale de cartilages, poilus et huilés : un vrai piège à saletés et bactéries, parfait pour protéger le tympan et l’oreille moyenne !

L’ensemble – virage, creux, pliures, poils et gel cérumineux – forme un vrai bouclier de protection, contre toutes invasions extérieures. Mais il semble aussi être un frein à la vidange naturelle complète du cérumen sali. Normalement, il y a un mouvement naturel appelé « la migration épithéliale » qui permet, à la manière d’un tapis roulant, une évacuation des débris pris dans le cérumen. Ce nettoyage physiologique se fait grâce aux cellules épithéliales (qui se régénèrent en migrant vers l’ouverture du conduit) et aux mouvements de la mâchoire.

C’est ce mouvement naturel qui est freiné par l’architecture complexe de l’oreille du chien (et les poils et l’excès de cérumen, bien souvent). Les infections ou les problèmes dermatologiques de l’oreille sont un motif de consultation vétérinaire très fréquent. Mais en aidant nos toutous à garder des oreilles propres et saines, on peut vraiment éviter de passer par la case vétérinaire.

Oreille sale du chien : quelles races sont concernées ?

Tous les chiens devraient être aidés dans l’entretien de leurs oreilles, au moins une fois par mois. Mais c’est particulièrement vrai pour certains chiens prompts aux infections et aux bouchons d’oreille :

  • Les chiens avec de longues oreilles : car elles laissent moins passer l’air qui aide à la vidange naturelle et spontanée du conduit auditif. Elles gardent aussi l’humidité qui est un facteur important dans les otites infectieuses, mycosiques et allergiques.
  • Les chiens avec beaucoup de poils dans les oreilles : par exemple les races caniche, cocker, bichon, terrier; car cet excès de poils retient le cérumen et les saletés dans l’oreille au lieu d’aider au mouvement naturel de vidange.
  • Les chiens plus âgés : car le mouvement de vidange naturel devient plus long et le cérumen plus épais.
  • Les chiens avec des conduits auditifs particulièrement froissés, comme les chow-chows ou les shar-peis.
  • Les chiens qui sont régulièrement exposés à l’eau ou à l’humidité : parce que l’eau est un facteur déclenchant très problématique pour les mycoses et les infections de l’oreille.
Chien chez vétérinaire pour problèmes d'oreille
Les problèmes auditifs des chiens sont un motif très fréquent de consultation. Heureusement on peut éviter la case vétérinaire en prévenant les soucis grâce à un nettoyage mensuel.

L’intérêt du nettoyage « manuel » (grâce à votre aide) des oreilles des chiens est de réduire les amoncellements de débris et de cérumen : en s’accumulant et en macérant, ces amoncellements génèrent et entretiennent des états inflammatoires et potentiellement infectieux ou mycosiques.

Heureusement, il est très facile de nettoyer les oreilles de votre chien à la maison, mais il vous faut juste suivre une petite liste de conseils afin de ne pas provoquer de blessures.

Comment nettoyer les oreilles de mon chien ?

Où se placer ?

Le meilleur endroit pour nettoyer les oreilles de Toutou est dans la salle de bain (directement dans la douche ou la baignoire) ou bien dehors. Parce que oui… ça peut être assez salissant ! En effet, le chien va coopérer d’instinct de la meilleure façon qu’il le peut : en remuant la tête très fort à certains moments du nettoyage, ce qui sera en fait très utile, mais qui peut envoyer des petites et grosses saletés un peu partout.

chien remue sa tête pour nettoyer ses oreilles
Ce mouvement brusque de la tête, pour secouer leurs oreilles, est un réflexe naturel que l’on va utiliser lors du nettoyage manuel, parce que rien n’est aussi efficace pour vidanger le produit nettoyant qui aura permis de dissoudre les amas de saletés.

N’hésitez pas aussi à utiliser une cloison, ou même l’angle d’un mur, en positionnant le chien de telle sorte qu’il ne puisse pas s’enfuir facilement, quand les événements vont prendre une tournure qui lui semblera inquiétante !

Les « outils » à préparer

  • Une serviette de toilette,
  • Des gants,
  • Du coton,
  • Un produit nettoyant (à acheter en pharmacie ou bien à faire soi-même, voir plus bas),
  • Une autre paire de bras amis pour vous aider à maintenir votre chien en place pendant toute la procédure.

Ce dont vous n’avez PAS besoin : des cotons-tiges ! Ils sont inefficaces pour les oreilles des chiens comme pour les nôtres. Ils poussent le cérumen vers le fond du conduit, et irritent les parois, ce qui sur-stimule les glandes sébacées. Mais en plus ils peuvent être très dangereux pour les chiens, qui ne sont pas en contrôle de leurs mouvements de peur ou d’agacement dans cette situation. On peut facilement crever le tympan ou blesser les parois du conduit auditif.

Les étapes du nettoyage

  1. Inspectez le conduit auditif en tirant l’oreille vers l’arrière et vers le haut, ce qui permet d’ouvrir le canal à votre vue, en le rendant plus droit (au lieu du L naturel). Vous pourrez ainsi vérifier qu’il n’y a pas de symptômes d’infection ou d’inflammation. Un conduit particulièrement rouge et gonflé, avec des écoulements très colorés et odorants, est signe d’un problème important et vous devrez alors vous tourner vers un vétérinaire afin de procéder à des tests et des traitements. Une fois le problème réglé, il faudra d’autant plus prévoir des nettoyages de l’oreille pour éviter les récidives.
  2. « Injectez » le produit nettoyant dans l’oreille, en vous servant de la canule du produit ou bien d’une seringue. Pour cela, garder l’oreille du chien tirée en arrière et vers le haut de façon à réduire la forme du L au maximum, en effaçant le coude. Une fois le conduit étiré en longueur, vous injectez le produit doucement jusqu’à ce que vous le voyez arriver au bord de l’orifice. Le conduit est alors rempli de produit.
  3. Massez le conduit auditif : à la base de l’oreille, près de la mâchoire, où on sent bien le cartilage. Massez avec des mouvements ronds et orientés vers le haut de la tête; on entend un son claquant, comme si on claquait des doigts. Ce massage, d’environ une minute, va permettre de décoller et de dissoudre les débris, les saletés et les amas durcis de cérumen, grâce au produit nettoyant. Les oreilles du chien sont pleines de creux et de déliés; en massant, vous aidez le produit à bien pénétrer et à bien nettoyer toute la surface du conduit.
  4. Lâchez la tête du chien pour qu’il la remue : après avoir bien massé, vous retirez vos mains, et, par réflexe, le chien va secouer la tête fortement, pour dégager le liquide de ses oreilles. C’est son instinct naturel et c’est très bien, puisque c’est ce geste qui va permettre d’expulser les saletés (décollées par le produit et le massage) hors de l’oreille. Mais c’est là qu’il vous faut vous éloigner un peu ou bien tenir la serviette autour de sa tête pour recueillir les saletés.
  5. Nettoyez avec le coton toute la partie du canal visible et atteignable, une fois que le chien a fini « son travail ».
  6. Répétez ces étapes de nettoyage tant que des saletés sont évacuées de l’oreille.
  7. Puis répétez l’ensemble de la procédure avec l’autre oreille.
  8. Enfin, câlinez et félicitez Toutou avec effusion pour qu’il se laisse plus facilement faire la prochaine fois, et parce qu’on ne câline jamais assez nos boules de poils !

Dans la vidéo ci-dessous, Jack est un adorable Golden Retriever, un peu surpris de recevoir autant d’attentions, mais très docile. Même si Jack est anglophone, vous pourrez bien voir comment exécuter les différentes étapes expliquées au-dessus, et notamment comment tenir la tête de Toutou puis ouvrir le canal en tirant l’oreille vers le haut et vers l’arrière, et puis comment masser le conduit pour dissoudre les débris :

Produit pour nettoyer les oreilles des chiens en pharmacie

L’utilisation de sérum physiologique (comme pour nos bébés) ou d’une solution saline est conseillée dans la plupart des cas. Mais on peut également utiliser des produit « cérumenolytiques » pour aider à dissoudre les amas de cérumen et de saletés. Ces produits utilisent des solvants inoffensifs comme de la lanoline, de la glycérine ou des huiles minérales, et permettent de dissoudre les amoncellements jusque dans les replis de l’oreille.

Audialy vous recommande ces deux produits vendus en ligne :

Produit nettoyant Frontline

Formule à base de rhamnose (adoucissant) et de zinc (anti-bactérien), en texture gel pour couvrir efficacement tous les replis du conduit auriculaire.

Produit nettoyant oreille chien Vetocanis

Formule aux extraits de calendula et d’hydrocotyle aux vertus adoucissantes et apaisantes, pour nettoyer et dissoudre en douceur les amas de cérumen et de saletés.

Nettoyer les oreilles d’un chien avec un produit naturel

Si vous souhaitez confectionner vous-même un produit nettoyant (écologique et économique !) pour les oreilles de Toutou, c’est facile. Audialy vous conseille notamment :

chien en jouant et en promenant accumule des saletés à l'entrée de ses oreilles
Idéal après une promenade ou une séance de jeu salissantes, le simple nettoyage de l’entrée de l’oreille avec un coton imbibé d’eau et de vinaigre de cidre est parfait pour éviter que des saletés ou de l’humidité s’introduisent dans l’oreille de Toutou.

Le vinaigre de cidre

Il est à réserver au « pavillon » de l’oreille et à la partie vraiment visible et atteignable du conduit vertical. Appliquez un mélange d’eau tiède et de 1/3 de vinaigre de cidre avec du coton. Bien nettoyer tous les plis et replis une à deux fois par semaine, et après une promenade dans la nature, permet d’éviter l’introduction de débris à l’intérieur de l’oreille (où ils se retrouvent ensuite bloqués par le cérumen, ce qui cause les problèmes).

L’huile d’amande douce ou l’huile d’olive

Un peu tiédies, elles permettent de dissoudre les amas durcis de cérumen. Vous pouvez les introduire dans le conduit grâce à une seringue achetée en pharmacie, puis masser le temps que l’huile agisse. Laissez ensuite le chien secouer ses oreilles pour faire sortir l’huile. Enlevez l’excédent grâce à du coton.

Conclusion

On peut avoir tendance à penser que les chiens n’ont pas besoin de nous, et qu’ils sont parfaitement « équipés » pour procéder à la seule hygiène qui leur est vraiment nécessaire. Et en quelque sorte, c’est vrai… Leurs oreilles sont très bien protégées des corps étrangers et des infections. Et ils savent secouer leur tête et s’auto-masser le conduit auditif (sous forme de gratouilles) pour évacuer tout ce qui les gêne.

Mais des races de chiens sont plus disposées aux complications et/ou sont moins à même de pouvoir facilement procéder à la « vidange » naturelle du cérumen sali : trop de poils, trop de replis cartilagineux, trop de cérumen. Heureusement, il est très simple d’aider son chien à avoir des oreilles propres, grâce à une bonne procédure et à des bons produits. Mais si c’est trop difficile pour vous, vous pouvez aussi vous tourner vers des professionnels du toilettage canin qui pourront aider vos chères boules de poils dans les rituels d’hygiène nécessaires à leur bonne santé.

vétérinaire et chien
Un chien en bonne santé, c’est aussi un chien avec des oreilles propres et saines !
Nettoyer l’oreille du chien : les bons conseils
5 (100%) 1 participant[s]
Auteur(s) de l'article
Armelle Cassanas
Armelle Cassanas
Armelle est spécialisée dans la linguistique médicale, via l'analyse des concepts attachés aux maladies et aux médicaments. Pour Audialy, elle condense ses recherches autour de l'expérience des patients et des soignants, ainsi que son étude des recommandations santé et bien-être.