Comment déboucher une oreille : les solutions immédiates à votre portée

Se déboucher les oreilles

Résistez à la tentation de farfouiller dans votre conduit auditif ! Vous risquez de repousser le cérumen ou de provoquer des lésions.

Vous avez une sensation de corps étranger dans votre oreille, comme si quelque chose l’obstruait. Peut-être même entendez-vous moins bien, ou bien entendez-vous des bourdonnements. Vous avez sans cesse envie de déboucher votre oreille un utilisant un coton-tige par exemple ou bien ce capuchon de stylo juste là… Plus un geste !

Cette sensation de bouchon n’est pas à prendre à la légère, et il est très délicat d’y mettre un terme sans créer des traumatismes qui peuvent s’avérer dangereux. Il s’agit sans doute d’un bouchon de cérumen, ou « bouchon de cire », mais sachez qu’il peut être symptomatique d’autres soucis médicaux sérieux.

Audialy vous explique ici comment se déboucher les oreilles en toute sécurité, ce qui pourra apporter un soulagement immédiat, mais vous devrez consulter rapidement un médecin généraliste ou un ORL, pour vérifier qu’il n’y a pas de cause plus sévère, et que le bouchon a bien été retiré entièrement. Votre médecin pourra également vous expliquer comment éviter les récidives.

Bouchon d’oreille : symptômes et causes

De quoi est fait un bouchon d’oreille ?

où et comment se forme les bouchons d'oreille

Les glandes cérumineuses sont situées dans le conduit auditif qui mène au tympan. Pour diverses raisons, le cérumen peut s’accumuler dans le « cul-de-sac » du conduit et provoquer cette sensation de bouchon de cire.

La sensation du « bouchon de cire » vient d’une accumulation de cérumen. Du latin « cera » (cire), le mot « cérumen » décrit une substance grasse produite par les glandes cérumineuses situées dans le conduit auditif externe. Cette substance est très utile puisqu’elle protège notre système auditif, si perfectionné mais si fragile, des agressions de notre environnement : vent, eau, mais aussi bactéries et champignons qui pourraient proliférer dans le milieu chaud et humide de notre oreille.

Le cérumen n’est pas sale; il est parfaitement stérile quand il sort des glandes cérumineuses. Pourtant il souffre d’une mauvaise image, qui peut à tort vous inciter à l’usage du coton-tige pour retirer le cérumen du conduit auditif, ce qui est très déconseillé.

En effet, l’oreille a vraiment besoin de la protection du cérumen, et une oreille séchée, par des pratiques qui éliminent constamment ou régulièrement le cérumen, est interprétée comme un signal, par les glandes cérumineuses, pour produire plus de cérumen protecteur!

Mais en faisant confiance à la nature, le cycle de production de cérumen agit sans problème : le cérumen qui a fait son devoir (piégé les bactéries, hydraté le conduit…) est amené petit à petit vers l’extérieur de l’oreille. Les contractions des muscles de la mâchoire notamment, et les rotations du cou, favorisent l’écoulement du cérumen vers l’extérieur, comme par un effet de « tapis roulant », et un simple jet d’eau sur l’oreille (sous la douche par exemple) enlève ces excrétions du pavillon.

Pourquoi se forme un bouchon de cérumen dans l’oreille ?

On peut répertorier les causes de formation d’un bouchon de cire. Elles agissent toutes sur l’hyper-production de cérumen, en stimulant les glandes cérumineuses qui veulent protéger le conduit auditif :

  • L’usage de coton-tiges qui sèchent l’oreille et stimulent plus de production de cérumen, tout en décuplant le risque d’accumulation vers le « cul-de-sac » du tympan;
  • L’usage des boules Quies, ou autres bouchons pour protection auditive : non seulement ils obstruent le conduit, empêchant pour quelques heures l’évacuation naturelle du cérumen, mais introduisent aussi des poussières et des bactéries qui stimulent la production de la « défense » qu’est le cérumen;
  • L’usage des casques ou oreillettes audio, pour écouter de la musique par exemple: ils provoquent une sur-production de cérumen par le même mécanisme de défense, en changeant l’atmosphère naturelle de l’oreille (plus d’humidité et de chaleur) et le degré de la vibration sonore. Ils empêchent également le cérumen de s’écouler normalement;
  • Plonger la tête sous l’eau en se baignant : une cause fréquente des bouchons d’oreille chez les enfants. Là encore, la production de « défense » du cérumen est stimulée, et en plus le cérumen se tasse au fond de l’oreille par la pression des plongeons, tout en gonflant au contact de l’eau;
  • La forme du conduit lui-même : conduit trop étroit chez les enfants, trop affaissé chez certaines personnes âgées, mais aussi contenant trop de poils comme chez certains hommes; ces causes physiques peuvent empêcher l’évacuation naturelle du cérumen.

Bouchon d’oreille : les symptômes

Les symptômes communs de la présence d’un bouchon de cérumen sont :

Notez que ces symptômes peuvent signer d’autres causes que le bouchon de cérumen, ou bien une cause secondaire, comme une infection ou une inflammation découlant du bouchon. Il est important de consulter rapidement un médecin. Mais des solutions simples et immédiates permettent de soulager ces symptômes en attendant de pouvoir consulter.

Comment se déboucher les oreilles à la maison ?

Ce qu’il ne faut surtout pas faire quand on a un bouchon de cire d’oreille

Se déboucher les oreilles au coton-tige est une très mauvais idée

Même si son utilisation est très tentante en cas de sensation de bouchon d’oreille, le coton-tige est un faux ami ! Il pousse le cérumen et en stimule la production.

Surtout ne rien introduire dans le conduit auditif ! Même si la tentation est grande : on a envie d’aller retirer ce qui bouche le conduit, mais il ne faut pas, car on peut créer des dommages bien plus embêtants que cette sensation d’oreille bouchée, comme par exemple :

  • Une lésion dans le conduit : même minime, elle peut conduire à une infection, notamment avec un instrument pointu qu’on aurait « sous la main » comme un trombone ou un cure-dent, plein de bactéries et de saletés;
  • L’accumulation de cérumen au bout du conduit : en le poussant au lieu de le retirer, l’accumulation va créer des plus gros symptômes et peut se durcir dans le cul-de-sac du tympan, le rendant beaucoup plus difficile à extraire.

Il ne faut pas non plus avoir recours aux bougies d’oreille (de type Hopi), qui peuvent provoquer des brûlures, et sont inefficaces; en altérant l’atmosphère naturelle du conduit (son humidité, sa température) elles vont stimuler le mécanisme de défense qu’est la production de cérumen.

Une seule solution : dissoudre le bouchon de cérumen

La solution, en attendant de pouvoir consulter un médecin, est de dissoudre le bouchon de cire, pour faciliter son évacuation naturelle, ou bien faciliter, dans un second temps, son extraction par le médecin dans un environnement médical sain, avec des outils spécialisés.

Pour dissoudre le bouchon d’oreille, voici les solutions agréées par les professionnels :

Le sérum physiologique

Utilisez des pipettes pour plus de facilité.

  1. Faites tiédir la pipette dans la paume de votre main
  2. Faites couler le contenu de la pipette dans votre oreille, la tête bien penchée sur le côté (en étant allongé, c’est plus facile)
  3. Restez dans cette position une dizaine de minutes, pour faire comme un « bain d’oreille »
  4. En utilisant un mouchoir en papier, recueillez le liquide qui sort de l’oreille une fois que vous vous êtes redressé et avez penché la tête de l’autre côté
  5. Procédez à ce nettoyage de l’oreille une fois par jour jusqu’à disparition des sensations

Attention : cette solution ne peut pas être utilisée si votre tympan a été perforé à la suite d’un traumatisme ou d’une otite.

Produits de dissolution vendus en pharmacie pour déboucher les oreilles

Dans un deuxième temps, après le sérum physiologique, on peut avoir recours aux sprays ou aux gouttes à base de xylène, vendus en pharmacie, et conçus pour dissoudre les bouchons de cérumen. Vous devez bien consulter la notice pour employer le produit à bon escient. Voici le principe d’application :

spray oreille petite fille

Les sprays vendus en pharmacie peuvent aider à déloger le bouchon en attendant le rendez-vous chez le médecin

  1. Introduire la solution dans l’oreille, la tête penchée sur le côté, et procédez à un « bain d’oreille » pendant une dizaine de minutes
  2. En utilisant un mouchoir en papier, recueillez le liquide qui sort de l’oreille une fois que vous vous êtes redressé et avez penché la tête de l’autre côté
  3. Vous pouvez aussi compléter avec un bain au sérum physiologique afin de rincer votre oreille
  4. Procédez à ce bain d’oreille trois fois par jour pendant quelques jours, si les symptômes continuent, avant de consulter votre médecin

Attention, comme pour le sérum physiologique, ne pas introduire de sprays ou de gouttes en cas de perforation de tympan (à la suite d’une otite ou d’un traumatisme).

Que faire si le problème de bouchon de cérumen persiste ?

Dans tous les cas, il est recommandé de consulter un médecin rapidement quand on ressent les symptômes décrits ci-dessus. Mais si la technique de dissolution du bouchon n’a pas amélioré ces symptômes ou/et si de nouveaux symptômes apparaissent, comme des douleurs, de la fièvre, ou un écoulement de liquide différent du cérumen, il faut consulter de toute urgence.

Conclusion

Rappelons la règle primordiale : ne pas chercher à aller retirer le bouchon soi-même, de quelque façon que ce soit ! Ne pas utiliser de coton-tige ou de cure-oreille, par exemple, même si c’est exactement ce qu’on a envie d’utiliser quand on a la sensation d’un bouchon d’oreille. Ces instruments ont une action contre-productive car :

  • Ils vont trop loin dans le conduit, et peuvent créer des lésions,
  • Ils poussent le cérumen au lieu de l’évacuer, ce qui provoque l’accumulation de cérumen dans le « cul-de-sac » du tympan où il peut se tasser et durcir,
  • Ils agressent ou sèchent la peau, ce qui est interprété par les glandes cérumineuses comme un danger pour le conduit et les pousse à produire plus de cérumen pour protéger la peau des agressions.

Il est important de respecter le cycle naturel de la cire d’oreille, et de ne pas chercher à l’éliminer régulièrement dans le but d’éviter les bouchons d’oreille. Le cérumen n’est pas sale; au contraire il protège vos oreilles des saletés.

Médecin ORL

Dans tous les cas, n’attendez pas trop pour prendre rendez-vous chez l’ORL

Si vous ressentez qu’un bouchon de cire s’est formé, des solutions douces comme le bain d’oreille au sérum physiologique ou bien aux produits à base de xylène vendus en pharmacie sont aisément applicables.

Mais prévoyez tout de même une consultation rapide avec votre médecin afin de vérifier qu’il n’y a pas une autre cause médicale à ce bouchon ou à ces symptômes, et qu’également tout risque d’infection ou de lésion a été évité.

Vous avez aimé cet article? Faites le nous savoir en nous donnant une note ci-dessous
Comment déboucher une oreille : les solutions immédiates à votre portée
5 (100%) 1 participant
Auteur(s) de l'article
Anais Gibert
Anais Gibert
Rédactrice spécialisée dans les secteurs de la santé et du bien être, Anaïs est également experte en communication digitale.
Sa Mission pour Audialy ? Aider à améliorer la santé auditive de nos lecteurs en rendant l'information compréhensible et accessible à tous !