L’acouphène : bourdonnement d’oreille, oreille qui siffle – Notre guide complet.

Vous avez des bourdonnements dans l’oreille. Votre ou vos oreilles sifflent sans qu’il y ait un bruit réel : vous souffrez d’un acouphène. Mais ne vous inquiétez pas, des solutions existent pour combattre ce mal.

Quels sont les symptômes ? Quels sont les différents types d’acouphènes ? Quelles en sont les causes ? Comment s’en débarrasser ? Découvrez notre guide complet.

J’ai un acouphène, que faire ?

Acouphène
Douleurs aux oreilles provoquées par des acouphènes

L’acouphène est une affection qui concerne les oreilles. Ce sont des bruits extrêmement gênants que vous percevez alors qu’ils n’existent même pas. Ces bruits peuvent varier en fonction de la personne qui ressent ce malaise.

Ils vont des bruits assourdissants, produits par des voitures, aux bruits produits par des insectes. En réalité, ces bruits vous affectent soit dans une seule oreille soit dans les deux.

Parfois, vous pouvez avoir l’impression de les ressentir dans toute votre tête.

L’acouphène n’a pas de fréquence d’apparition fixe, il peut être occasionnel, intermittent ou à longue durée. Il apparaît et disparaît de manière inattendue. Mais sachez que selon son intensité et sa fréquence, un acouphène peut se révéler être un véritable handicap.

Il peut vous causer des états de surdité, allant jusqu’à vous empêcher d’exercer vos activités. Les principaux symptômes auditifs d’un acouphène sont nombreux et varient selon les personnes.

On peut, par exemple, citer les pulsations, les bruits causés par les cigales, les bruits d’eau qui coule, les bruits de claquement, etc.

Dans certains cas, l’acouphène présente d’autres symptômes. En effet, si vous ne présentez aucun des symptômes cités plus haut, il en existe d’autres qui peuvent indiquer la présence d’un acouphène. En voici quelques-uns :

  • Nausées
  • Somnolence et troubles du sommeil
  • Vertiges
  • Douleur sous forme de sensations de pression au niveau des oreilles
  • Perte d’audition
  • Intolérance aux bruits forts

Quel type d’acouphène ai-je ?

Causes des acouphènes
Identifier le type d’acouphène

On distingue généralement deux types d’acouphènes. Il est très utile de connaitre l’affection dont vous souffrez pour déterminer la marche à suivre. On parlera donc de :

L’acouphène objectif

Cet acouphène est caractérisé par un bruit assourdissant qui s’installe dans votre oreille. Ce bruit est généralement causé par une anomalie physique, par toutes sortes de spasmes liés aux muscles, ou encore toutes sortes de lésions logées dans votre oreille interne. C’est un acouphène rare. Il est généralement assez facile à traiter une fois qu’il est diagnostiqué.

L’acouphène subjectif

L’acouphène subjectif est la forme la plus traitée (à 95 %). Il est caractérisé par un bruit que le patient perçoit lorsqu’il n’existe pourtant aucun stimulus sonore. Le traitement de ce type d’acouphène peut s’avérer assez compliqué mais il est possible. Il suffit de consulter rapidement lorsque vous ressentez les symptômes, afin de commencer le traitement adéquat.

Causes d’un acouphène

Puisqu’un acouphène se manifeste différemment à chaque fois, les causes possibles sont nombreuses et généralement dues à une déficience de votre système d’audition. Il peut être également causé par un traumatisme lié à un accident, par le stress… Il est également probable qu’il apparaisse lorsque votre audition baisse.

Anatomie de l'oreille
Anatomie de l’oreille

Nous pouvons citer le processus de vieillissement, ainsi que le contact prolongé et régulier avec des sons assourdissants, les blessures à la tête, les otites, et certaines maladies comme l’otospongiose ou l’ostéosclérose ainsi que les infections. Comme nous l’avons précédemment dit, des spasmes liés à vos muscles peuvent également être la cause d’acouphènes.

Un certain nombre de changements, qui interviennent au niveau biochimique de votre organisme, peuvent aussi provoquer un acouphène. Les causes de ce trouble sont diverses et il est préférable de consulter votre médecin pour vérifier que vous ne courez aucun risque.

Stress et maladies de l’audition

Stress et audition
Le stress touche tous les organes

La vie est parfois stressante, que ce soit au travail, dans le couple, avec les enfants, avec la famille… mais il faut faire en sorte d’être le moins stressé possible ; car le stress est également une des causes les plus évidentes de l’acouphène entre autres (il peut également entraîner d’autres maladies).

Aussi, il est préférable de faire des examens complets, après un accident touchant la tête ou le cou afin de savoir s’il y a d’éventuels risques d’apparition d’acouphènes.

Le vieillissement et les bourdonnements d’oreilles

Le vieillissement est inévitable et est l’une des causes de la survenue d’acouphènes. Il faut donc avoir un suivi régulier, pour savoir quand placer un appareil auditif ou suivre un traitement.

De plus, il est préférable de ne pas consommer, sur de longues périodes, de grandes quantités de certains médicaments ou d’anti-inflammatoires. Évoquez avec votre médecin la possibilité de réduire la consommation de ces médicaments, même quand ils sont appropriés.

Qui peut être touché par un acouphène ?

Toute personne est susceptible d’être atteint de cet dysfonctionnement plus ou moins grave. Il touche les hommes comme les femmes, qui sont généralement celles qui en souffrent le plus (plus de 65 % de la population).

Même s’il y a déjà eu des cas de maladie de Ménière (voir définition plus loin) chez des enfants et adolescents, ces sujets ont beaucoup moins de risques d’être exposés à ce syndrome. Les personnes les plus touchées par l’acouphène sont :

  • Les personnes âgées de 60 ans ou plus
  • Les femmes, un peu plus concernées que les hommes (à 65 %)
  • Les personnes en présence d’un bruit continu
  • Les personnes qui travaillent dans des discothèques
  • Les personnes écoutant la musique avec un volume trop élevé

Contrairement à beaucoup d’autres pathologies de l’oreille qui sont contagieuses, l’acouphène et la maladie de Ménière ne le sont pas. Même si vous avez l’une de ces deux phénomènes auditifs, vous n’avez donc pas à craindre de contaminer votre famille ou vos amis.

L’acouphène n’est pas très dangereux. Mais, il peut être agaçant et vous occasionner des douleurs insupportables.

Vous pouvez perdre votre concentration (au travail ou ailleurs), avoir du mal à dormir, être facilement irritable et cela peut contribuer à diminuer votre qualité de vie. Dans des cas extrêmes, l’acouphène peut vous conduire à un état de dépression prolongé. Il est donc vital de pouvoir y remédier.

Traitement de l’acouphène

Il existe bien évidemment des traitements pour guérir de l’acouphène, peu importe sa forme. Cela peut consister en la prise de médicaments (le médecin vous en prescrira plusieurs afin de savoir lequel fonctionne vraiment sur vous), l’utilisation d’un appareil auditif ou encore la chirurgie lorsque les autres moyens ont échoué.

Contrairement à la maladie de Ménière, l’acouphène peut être prévenu. La meilleure manière de prévenir l’apparition de l’acouphène, est d’abord d’éviter l’exposition trop fréquente aux bruits élevés et moyennement élevés, puisqu’il s’agit d’une anomalie de l’audition.

Si cela vous est impossible, parce que votre quotidien est caractérisé par le bruit permanent (au travail par exemple), il est recommandé d’utiliser des bouchons d’oreille (pas facile quand on est DJ par exemple, mais heureusement que ce n’est qu’occasionnel) en cire ou en mousse, ou encore des écouteurs protecteurs.

Docteur
Consulter un spécialiste sans perdre de temps !

Étant donné qu’il existe différents symptômes et que l’acouphène est causé par diverses maladies et situations, vous ne pourrez l’éliminer qu’en le traitant.

Les traitements naturels contre les acouphènes

Si les traitements classiques ne donnent pas de résultat ou si vous souhaitez essayer une approche plus naturelle, sachez qu’il existe également des traitements naturels contre les acouphènes :

  • La thérapie sonore : basée sur l’utilisation de bruits blancs, elle est généralement efficace contre les sifflements.
  • L’ostéopathie : en fonction de l’origine de l’acouphènes, l’ostéopathe pourra intervenir sur certaines parties du corps (cervicales, région temporale, crâne, etc) et soulager les effets indésirables des acouphènes.
  • L’acupuncture : un rééquilibrage de certains méridiens permet parfois de soulager les acouphènes.
  • L’aromathérapie : bien utilisées, les huiles essentielles peuvent aussi apaiser les bourdonnements d’oreille.
  • Les bougies Hopi en cire d’abeille : composées de cire d’abeille et d’herbes médicinales, elles agissent sur la pression de l’oreille et soulagent les acouphènes.
  • La phytothérapie : certaines plantes, et en particulier le gingko biloba, sont réputées pour leurs effets bénéfiques sur l’audition et les problèmes d’acouphènes.

Pour en savoir plus sur ces différents traitements, découvrez notre article dédié.

Traitements des acouphènes : tableau récapitulatif

Types de traitement Fonctionnement Avantages Inconvénients
Médicaments En fonction de l'origine des acouphènes, différents médicaments pourront être prescrits : corticoïdes, vasodilatateurs, anxiolytiques, antidépresseurs, anti-épileptiques. Si l'origine de l'acouphène a bien été déterminée, le traitement médicamenteux est généralement efficace Les médicaments peuvent avoir des effets secondaires indésirables Efficacité variable
Appareils auditifs L'utilisation d'un appareil auditif peut réduire l’inconfort de certains patients en rendant leurs acouphènes moins audibles. Efficace pour la plupart des patients Coût élevé
Chirurgie Si les acouphènes sont liés à une maladie des osselets de l'oreille moyenne ou à un neurinome de l'acoustique, la chirurgie peut permettre de soulager les symptômes. Très efficace Réservée à certains types d'acouphènes Traitement invasif
Thérapie sonore Ce traitement consiste à habituer le cerveau à entendre un bruit sans l’écouter. Il va donc combler l'oreille de sonorités reposantes qui enveloppent l'acouphène. Pas d'effets secondaires Totalement naturel Efficacité variable
Traitements naturels L'ostéopathie, l'acupuncture, l'aromathérapie et la phytothérapie semblent fonctionner sur certains patients. Pas d'effets secondaires Totalement naturel Efficacité variable

Comment prévenir l’apparition de l’acouphène ?

Protections auditives
Protections auditives pour diminuer les problèmes auditifs

Il ne faut pas attendre d’être malade pour réagir, mieux vaut la prévention. Vous devez donc éviter de trop vous exposer aux bruits excessifs.

Vous pouvez aussi utiliser des casques ou écouteurs qui vous protégeront de ces bruits assourdissants. Cela vous permettra d’isoler les bruits et de prévenir un risque d’acouphène.

Il faut également éviter le stress. Même si cela est parfois difficile, réduire le niveau de stress au quotidien peut vous aider à éviter cette affection qui peut faire de votre vie un enfer.

Il est également recommandé de faire des examens complets après un accident touchant la tête ou le cou, afin de savoir s’il y a d’éventuels risques d’être victime d’acouphènes.

Par ailleurs, il est recommandé de ne pas prendre trop de médicaments sur une période trop longue.

Maladie de Ménière et Acouphène : quel lien ?

La maladie de Ménière (ou syndrome de Ménière) est caractérisée par des vertiges qui vont se manifester de manière répétitive, qui seront également suivis par des sifflements et des bourdonnements dans les oreilles, tout comme une baisse de l’audition. Généralement la personne qui en souffre n’est atteinte que d’une oreille.

On ne peut malheureusement pas prévenir cette maladie car celle-ci est chronique, les crises ayant une fréquence assez variable. Les personnes atteintes par cette maladie ont généralement quelques crises par an, néanmoins dans certains cas exceptionnels, elles peuvent en avoir plusieurs par semaine.

La fréquence des crises étant très variable et imprévisible, après une crise le sujet est très fatigué. Il est d’ailleurs possible qu’après une de ces crises imprévisibles, le patient mette plusieurs heures, voire plusieurs jours, pour complètement s’en remettre.

Pour en savoir plus sur la maladie de Ménière, découvrez notre dossier spécial en cliquant ici.

Conclusion

Vous savez maintenant, ce qu’est un acouphène et également la maladie de Ménière. Vous en connaissez la généralité, les symptômes, tels que l’oreille qui siffle, les causes et les comportements à avoir lorsque l’on pense souffrir de l’un de ces deux dysfonctionnements auditifs.

Vous savez également qu’il existe des traitements, car de plus en plus de spécialistes s’en préoccupent et les recherches continuent pour en détecter toutes les causes, ainsi que pour améliorer les soins. En attendant, tenez compte des conseils qui ont déjà été cités dans l’article pour réagir à temps.

Pour aller plus loin, voici une vidéo explicative à propos des acouphènes, de leur fonctionnement, ainsi que de leurs effets sur votre quotidien à long terme, afin de mieux les comprendre pour mieux les vaincre.

 

 

 

L’acouphène : bourdonnement d’oreille, oreille qui siffle – Notre guide complet.
4.5 (90%) 14 participant[s]
Auteur(s) de l'article
Anais Gibert
Anais Gibert
Rédactrice spécialisée dans les secteurs de la santé et du bien être, Anaïs est également experte en communication digitale.
Sa Mission pour Audialy ? Aider à améliorer la santé auditive de nos lecteurs en rendant l'information compréhensible et accessible à tous !
Sources
Site de l’Assurance Maladie. Ameli.fr. Acouphènes : que faire et quand consulter ? [en ligne] <https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/acouphenes/que-faire-quand-consulter> Consulté le 14 mars 2019. France Acouphènes. Les acouphènes. [en ligne] <https://www.france-acouphenes.org/index.php/pathologies/acouphenes/44-les-acouphenes> Consulté le 14 mars 2019. Fédération Hospitalière de France. Hopital.fr. Troubles de l’audition. [en ligne] <https://www.hopital.fr/Vos-dossiers-sante/Pathologies/Troubles-de-l-audition#> Consulté le 14 mars 2019.