Trouble auditif : tout savoir sur les maux et maladies de l’oreille

Si vous souffrez ou avez déjà souffert d’une otalgie, c’est à dire d’un mal d’oreille, vous savez à quel point cela peut être douloureux et handicapant. En effet, il est très inconfortable de ne pas entendre correctement et les maladies de l’oreille ont souvent de nombreux symptômes gênant comme l’apparition de vertiges ou de maux de tête.

Les maux des oreilles peuvent cacher une multitude de causes, certaines étant passagères et bénignes, d’autres plus graves et pouvant entraîner une surdité définitive sur le long terme. Heureusement, la plupart des complications peuvent être évitées en agissant rapidement. Et pour cela, rien de tel que de savoir identifier les principales maladies des oreilles.

Pour en savoir plus sur les principaux maux qui touchent les oreilles, découvrez ce dossier préparé par l’équipe d’Audialy.com.

Anatomie et fonctionnement de l’oreille

anatomie de l'oreille

L’oreille est un organe complexe impliqué dans l’audition et l’équilibre

L’oreille est un organe très sophistiqué intervenant à la fois dans l’ouïe et dans l’équilibre. Elle se compose de trois entités bien distinctes :

  • L’oreille externe, comprenant le pavillon et le conduit auditif qui permettent de transmettre les différents sons vers le tympan
  • L’oreille moyenne, située dans la cavité de l’os temporal, qui abrite le tympan, le marteau, l’enclume, l’étrier, la trompe d’Eustache et la mastoïde et sert à transmettre les vibrations
  • L’oreille interne qui comprend le vestibule, la cochlée et le canal central

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de l’oreille, nous vous conseillons de regarder l’émission ci-dessous :

Les troubles de l’audition

Le terme de trouble de l’audition est large et peut englober plusieurs situations dont les plus courantes sont :

La presbyacousie

Liée au vieillissement, la presbyacousie est une perte progressive de l’audition. Phénomène biologique normal, on la compare souvent à la presbytie pour les yeux et elle toucherait un tiers des personnes de plus de 65 ans.

Attention toutefois, si personne n’échappe à cette baisse de l’audition, certains facteurs peuvent l’aggraver, en particulier :

  • Une exposition excessive au bruit
  • Le tabagisme
  • Le diabète et l’hypertension
  • Une surconsommation de matières grasses
  • La prise de médicaments ototoxiques comme l’aspirine ou certains antibiotiques
  • Des facteurs génétiques

Aujourd’hui, seul l’appareil auditif permet de contrer les effets de la presbyacousie.

L’hyperacousie

A l’inverse, l’hyperacousie est un dysfonctionnement de l’audition qui se caractérise par une hypersensibilité au bruit et donc à une intolérance à certains sons du quotidien (sèche-cheveux, aspirateur, chien qui aboie, bébé qui pleure, etc).

Très handicapante, cette pathologie peut avoir différentes origines comme un traumatisme ou un choc sonore, un problème lié au système nerveux central ou périphérique, la prise de médicaments ou produits dopants, une maladie génétique, une maladie infectieuse, une malformation osseuse, ou divers problèmes liés à l’oreille interne et moyenne.

Face à cette variété de causes, le traitement de l’hyperacousie pourra varier mais se base généralement sur :

  • La thérapie sonore
  • La photobiostimulation au laser
  • L’aide auditive
  • La psychothérapie
  • Les traitements médicaux classiques
  • Un changement alimentaire ou la prise de compléments

Les acouphènes

Les acouphènes correspondent à une sensation de bourdonnement ou de sifflement dans les oreilles. Ils peuvent être perçus dans une oreille ou dans les deux, apparaître de manière occasionnelle, intermittente ou continue.

Il existe deux grands types d’acouphènes :

  • Les acouphènes objectifs : les bruits peuvent être entendus par le médecin ou par le spécialiste consulté
  • Les acouphènes subjectifs : le son n’est audible que par le patient atteint
acouphènes

Les acouphènes sont souvent liés à une exposition excessive au bruit, en particulier chez les jeunes patients

Qu’il s’agisse d’un type ou d’un autre d’acouphènes, ils sont très invalidants et représentent souvent un symptôme d’une perte d’audition plus globale liée au vieillissement ou à une exposition excessive au bruit.

Il n’existe à l’heure actuelle pas de traitement curatif contre les acouphènes mais certaines thérapies permettent de les atténuer ou du moins de mieux vivre avec. En particulier, les thérapies sonores ainsi que la médecine douce (physiothérapie, ostéopathie, etc) offrent des alternatives intéressantes aux traitements médicamenteux classiques à base de corticoïdes, d’anxiolytiques ou d’antidépresseurs.

Cliquez-ici pour découvrir notre dossier complet sur les acouphènes.

Les principales maladies des oreilles

Les pathologies de l’oreille sont nombreuses, et peuvent conduire à une perte auditive. Voici les plus communes d’entre-elles :

Les otites

Une otite est une atteinte inflammatoire de l’oreille. Elle peut toucher l’oreille externe, l’oreille moyenne ou l’oreille interne et est particulièrement fréquente chez les jeunes enfants.

Les otites surviennent souvent après une rhinopharyngite ou une angine mais peuvent également apparaître seules, notamment lorsqu’elles sont bactériennes.

Les symptômes les plus fréquents des otites sont :

  • Une douleur ou une gêne au niveau de l’oreille
  • Des rougeurs ou gonflements
  • Des démangeaisons
  • Une sensation d’oreille bouchée
  • Des acouphènes
  • De la fièvre
  • Une baisse d’audition soudaine

Si vous pensez souffrir d’une otite ou que votre enfant en est atteint, n’attendez pas trop pour consulter un médecin généraliste ou un ORL. Ces affections sont généralement bénignes mais peuvent entraîner des complications si elles ne sont pas bien traitées.

La perforation du tympan

perforation du tympan

La perforation du tympan a souvent une cause traumatique
Photo : Didier Descouens

Comme son nom l’indique, la perforation tympanique consiste en une déchirure ou une ouverture de la paroi du tympan. Si elle est souvent liée à une infection de l’oreille de type otite, elle peut également avoir d’autres causes telles que :

  • La présence d’un bruit intense
  • Une surpression (en plongée sous-marine notamment)
  • Une cause accidentelle (objet poussé trop loin dans l’oreille)

La paroi du tympan se reforme le plus souvent d’elle-même en quelques semaines mais il peut également arriver qu’une opération chirurgicale soit nécessaire, en particulier dans le cas d’otites chroniques ou de déchirures plus graves.

La neuronite vestibulaire

La neuronite vestibulaire est une atteinte du nerf vestibulaire d’origine virale ou vasculaire. Elle ne touche généralement qu’une seule oreille et se caractérise par l’apparition soudaine de vertiges intenses, ainsi que de nausées et parfois de vomissements.

Si l’origine de cette maladie n’est pas bien connue, les spécialistes s’accordent cependant à dire qu’il s’agirait d’une complication d’une infection par un virus. Elle se soigne spontanément en quelques jours mais il est également possible de soulager ses symptômes, notamment grâce à la médecine douce.

Pour en savoir plus, découvrez notre dossier spécial sur la névrite vestibulaire.

La labyrinthite

La labyrinthite est une inflammation de l’oreille interne qui entraîne généralement des vertiges intenses, des acouphènes, des maux de tête et des palpitations. Très gênante cette pathologie ne possède pour l’heure aucun traitement et les symptômes disparaissent généralement d’eux-mêmes après quelques jours.

Bien que les symptôme soient très similaires à ceux d’une névrite vestibulaire, la labyrinthite ne touche pas les mêmes organes : ici, l’inflammation concerne le labyrinthe, une cavité située dans le rocher de l’os temporal et contenant l’organe de l’équilibre, l’organe de l’audition et l’aqueduc du vestibule.

Le syndrome de Ménière

Egalement connu sous le nom de « maladie de Ménière« , ce syndrome est une affection chronique de l’oreille interne. Très invalidant, il provoque des crises intermittentes marquées par différents symptômes tels que :

  • Des étourdissements
  • Des vertiges
  • Des nausées et vomissements
  • Une sensation d’oreille bouchée
  • Des sifflements et des bourdonnements d’oreilles
  • Une diminution de l’audition.

Son origine est pour l’heure inconnu et il touche aussi bien les hommes que les femmes, généralement entre 20 et 50 ans. Il n’existe par ailleurs pas de traitement curatif de la maladie de Ménière mais il est cependant possible de soulager certains symptômes, notamment grâce à la phytothérapie, à l’acupuncture ainsi qu’à des traitements médicamenteux plus classiques.

La mastoïdite

La mastoïdite est souvent visible à l’oeil nu.
Photo : B. Welleschik

La mastoïdite est une infection bactérienne de la mastoïde, située à la base de l’os temporal. Cette affection correspond généralement à une forme de complication de l’otite qui se propage alors aux cellules mastoïdiennes.

Les principaux symptômes de la mastoïdite sont :

  • De l’inconfort ou une douleur à l’oreille
  • De la fièvre
  • Des maux de tête
  • Une perte d’audition
  • Une rougeur derrière l’oreille
  • Un gonflement derrière l’oreille

Très rare, cette maladie se soigne à l’aide d’antibiotiques mais une chirurgie peut également être nécessaire afin d’enlever une partie de l’os et d’égoutter la mastoïde. Si elle n’est pas correctement traitée, la mastoïdite peut entraîner des complications sérieuses et notamment une perte auditive partielle ou complète, une paralysie faciale ou même la propagation de l’infection vers le cerveau ou dans le corps.

L’otosclérose

Egalement appelée l’otospongiose, l’otosclérose est une maladie d’origine génétique qui affecte les structures osseuses des oreilles. Plus précisément, chez les patients atteints d’otospongiose, l’étrier, le plus petit et le plus léger des os du squelette, adhère à la paroi de l’oreille moyenne, l’empêchant alors de vibrer et entraînant une baisse d’audition progressive.

Non traitée, l’otosclérose aboutit peu à peu à une surdité totale. Il est donc important de la diagnostiquer le plus tôt possible afin de mettre en place un traitement médicamenteux et éventuellement une chirurgie de l’étrier.

Il est par ailleurs important de noter que certains évènements tels qu’une grossesse ou la prise d’un traitement hormonal peuvent aggraver la maladie.

Comment bien prendre soin de ses oreilles et les protéger ?

protection oreille

Il est important de bien se protéger en cas d’exposition prolongée au bruit

Pour se prémunir contre les maladies des oreilles et repousser le plus possible la perte auditive, il est important de mettre en place certains gestes de prévention au quotidien et notamment : 

  • Eviter l’utilisation de coton-tiges pour se nettoyer les oreilles car ils pourraient entraîner des bouchons de cérumen et blesser certains organes sensibles comme le tympan
  • Bien sécher ses oreilles après la douche ou le bain
  • Porter des protections d’oreilles en cas d’exposition prolongée au bruit
  • Ne pas écouter de musique trop forte en particulier si vous utilisez un casque audio ou des écouteurs
  • Consulter un médecin ORL chaque année
  • Faire un test auditif au moindre doute

Pour plus de conseils pour protéger vos oreilles, regardez également la vidéo ci-dessous :

Conclusion

L’oreille peut être touchée par différentes maladies ou maux, la partie la plus fréquemment concernée étant l’oreille moyenne. Si la plupart des pathologies des oreilles sont passagères et n’entraînent pas de complication, il est important de les soigner rapidement et de manière adéquate.

Par ailleurs, pour se prémunir contre toutes ces pathologies et maux de l’oreille, les spécialistes de l’audition insistent sur l’importance de prendre soin et de protéger ses oreilles, en particulier face à l’exposition au bruit.

Vous avez aimé cet article? Faites le nous savoir en nous donnant une note ci-dessous
Trouble auditif : tout savoir sur les maux et maladies de l’oreille
4.2 (84%) 10 participants
Auteur(s) de l'article
Anais Gibert
Anais Gibert
Rédactrice spécialisée dans les secteurs de la santé et du bien être, Anaïs est également experte en communication digitale.
Sa Mission pour Audialy ? Aider à améliorer la santé auditive de nos lecteurs en rendant l'information compréhensible et accessible à tous !