L’implant cochléaire bilatéral : quand procéder à une bi-implantation ?

Si vous ou votre enfant souffrez de surdité bilatérale profonde ou totale, vous avez peut-être déjà entendu parler de l’implant cochléaire bilatéral.

Ce dispositif mis au point dans les années 1960-70 permet en effet aux personnes sourdes pour qui l’appareillage « traditionnel » a atteint ses limites de retrouver une audition correcte. Suppléant certaines fonctionnalités de l’oreille interne, il permet en effet de gagner en confort et en qualité de vie, mais également de favoriser l’apprentissage du langage et de la communication orale chez les plus jeunes patients.

Vous souhaitez en savoir plus sur cet implant et sa mise en place ? Découvrez l’article préparé par l’équipe d’Audialy.com !

Qu’est-ce qu’un implant cochléaire bilatéral ?

Implant cochléaire bilatéral
Photo : Yahoo! Accessibility Lab
Un implant cochléaire peut être posé sur une ou les deux oreilles, on parle alors de bi-implantation ou implantation bilatérale

Un implant cochléaire est un dispositif médical servant à remplacer les fonctionnalités endommagées de l’oreille interne. Implanté chirurgicalement, cet implant capte les sons puis transforme le signal acoustique en un signal électrique qu’il transmet aux fibres du nerf auditif au niveau de la cochlée.

Contrairement à une prothèse auditive classique dont l’objectif est d’amplifier le son perçu par l’oreille, ce dispositif fonctionne comme une oreille artificielle.

L’implant cochléaire se compose de 2 parties :

  • Une partie externe, qui peut prendre la forme d’un contour d’oreille ou d’un boîtier porté à la ceinture ou dans la poche
  • Une partie interne, invisible et dotée d’un aimant qui permet de retenir l’antenne externe

Il est possible d’implanter un seul implant cochléaire dans l’oreille la plus endommagée ou d’en implanter deux, un dans chaque oreille. C’est ce qu’on appelle l’implantation bilatérale.

A qui s’adresse l’implantation bilatérale ?

Les implants cochléaire bilatéraux peuvent être posés aussi bien chez les adultes que chez les enfants. L’indication d’une implantation bilatérale repose sur les mêmes critères qu’une implantation cochléaire unilatérale :

  • La personne doit souffrir d’une surdité de perception cochléaire ou neurosensorielle bilatérale
  • Le nerf auditif doit être en bon état de fonctionnement
  • Il doit y avoir une absence de gains significatifs avec les prothèses classiques
  • Le patient doit être très motivé et entouré
  • Le patient ne doit présenter aucune contre-indication à la chirurgie (ex : ossification de la Cochlée)

Si ces critères sont rassemblés, un certain nombre d’examens seront par ailleurs à réaliser afin de s’assurer de la possibilité ou non de l’implantation. Ces examens comprennent entre autres des tests ORL, un scanner et IRM.

La décision d’implanter ou non revient tout de même à l’équipe médicale, seule capable de déterminer si les facteurs favorisant de bons résultats sont réunis ou non.

Les avantages de l’implantation bilatérale

La bi-implantation offre différents avantages liés au confort d’audition. En particulier :

implant cochléaire bilatéral
Photo : Kim D Blake, Chitra Prasad
Chez les enfants en particulier, la bi-implantation offre de nombreux avantages, notamment en matière d’acquisition du langage
  • L’implant bilatéral améliore considérablement la compréhension dans les environnements bruyants
  • La double implantation permet de mieux localiser d’où proviennent les sons
  • L’implant cochléaire bilatéral permet de mieux comprendre les paroles dont le niveau sonore est faible ou qui sont éloignées
  • Les implants bilatéraux offrent une perception sonore plus équilibrée
  • L’audition stéréophonique offerte par l’implant bilatéral est moins fatigante que l’audition monophonique

Chez les enfants en particulier, la bi-implantation semble faciliter l’apprentissage du langage et améliore considérablement la confiance en soi des jeunes sourds.

Evidemment, la réussite de l’implantation dépend de chaque cas. Les meilleurs résultats peuvent tout de même aller jusqu’à une compréhension quasi normale dans la vie quotidienne : les conversations téléphoniques, les discussions en petits groupes, le cinéma et la télévision, le théâtre, les conférences, etc.

Comment se déroule la pose d’un implant cochléaire bilatéral ?

Les deux implants peuvent être mis en place lors d’une seule intervention mais la plupart du temps, la bi-implantation se fait de manière séquentielle. Dans ce cas là, la seconde implantation a lieu plusieurs mois, voire même plusieurs années après la première.

L’implantation d’un deuxième dispositif ne diffère en rien de l’implantation du premier. L’opération se fait donc sous anesthésie générale, et dure 2 à 3 heures. Il faut ensuite attendre quelques semaines pour pouvoir brancher l’implant et procéder à son réglage.

Une rééducation par des exercices d’orthophonie et/ou phoniatrie appropriés sera également nécessaire afin de s’habituer à cette nouvelle audition stéréophonique.

Combien coût une implantation cochléaire bilatérale ?

Aujourd’hui en France on estime le coût moyen d’une implantation cochléaire bilatérale à 90 000€, ce tarif incluant les deux opérations mais également tous les examens pré-opératoires ainsi que la rééducation et les réglages postérieurs. Cette intervention est prise en charge par la Sécurité Sociale qui ajoute également deux forfaits de remboursement annuel pour l’achat de piles et autres accessoires :

  • Deux forfaits de 100€ chacun par an pour la maintenance et les petits accessoires
  • Deux forfaits annuels pour les piles de 120€ chacun ou la prise en charge de remplacement du chargeur et/ou de batteries rechargeables (plafonnée)

Certaines mutuelles remboursent par ailleurs un complément pour la partie des frais non couverts par les différents forfaits d’entretien et d’accessoires.

Nous vous invitons à utiliser notre comparateur de mutuelles gratuits pour découvrir celles qui pourraient vous offrir les meilleures couvertures :

Conclusion

En cas de surdité bilatérale profonde ou totale, l’implant cochléaire bilatéral peut permettre de retrouver une ouïe stéréophonique et donc un véritable confort d’audition. Chez les enfants, il facilite l’acquisition du langage et l’apprentissage en général.

Si vous envisagez une implantation cochléaire bilatérale pour vous ou votre enfant, nous vous conseillons d’en parler avec votre médecin ou l’équipe chargée de l’implantation. Ils pourront vous conseiller et vous aider à définir les attentes adéquates face à cette implantation.

Notez cet article