Appareil auditif Prix et informations

Le nombre de personnes qui souffrent d’une perte auditive augmente chaque année. En France, entre 7 et 8 millions de personnes sont concernées et les personnes âgées ne sont pas les seules à devoir porter un appareil auditif.

La moitié d’entre elles a en effet moins de 55 ans. Une baisse d’audition non corrigée peut entraîner des dommages irréversibles. Il est donc important de corriger une baisse d’audition dès les premiers signes.

De nos jours, les aides auditives sont plus discrètes, plus légères et plus performantes. Si vous souffrez d’une perte auditive, rassurez-vous, il existe des solutions. Quelles sont-elles ? Quels sont les symptômes d’un début de surdité ? Comment sont remboursés les appareils auditifs ? Combien coûtent-ils ? Quelle prothèse auditive est adaptée à un enfant ?

Toute l’équipe d’audialy.com s’est mobilisée pour que vous trouviez toutes les réponses aux questions que vous vous posez !

Les symptômes d’un début de surdité

Symptômes surdité

Les symptômes qui doivent vous alerter

En dehors de certaines formes congénitales, il est rare que la surdité survienne du jour au lendemain. Les symptômes apparaissent progressivement. Voici les principaux signes qui doivent vous alerter et vous faire réagir au plus vite :

  • La surdité de transmission

Ce type de surdité se traduit par un blocage de la transmission du son au niveau du conduit auditif ou de l’oreille moyenne. Si vous en souffrez, la diffusion du son capté par votre oreille externe ou moyenne est altérée. Vous vous en apercevrez lors d’une conversation et notamment si une personne chuchote car vous ne l’entendrez pas.

Dans le cas d’une surdité de transmission, les mots prononcés assez forts sont les seuls que vous pouvez entendre.

  • La surdité de perception

Lorsque l’on souffre de surdité de perception, le bruit ambiant est une véritable gêne. Les voix normales et les voix hautes diminuent en volume. Dans la plupart des cas, les mots qui sont prononcés à voix haute sont difficilement perceptibles.

Dans le cas d’une surdité de perception, la personne a tendance à parler très fort et à demander à son interlocuteur de répéter ce qu’il vient de dire. Lorsque les 2 oreilles sont atteintes, il est impossible d’avoir une conversation à plusieurs. Lorsqu’une seule oreille est atteinte, la personne a du mal à situer l’origine du son et entend difficilement dans un endroit bruyant.

  • La surdité mixte

Dans ce cas, il y a une perte auditive de perception mais également de transmission. La surdité touche l’oreille interne ainsi que l’oreille externe ou moyenne. Si la compréhension d’une conversation vous est pénible, il est possible que vous souffriez de surdité mixte.

Le problème de la surdité mixte s’intensifie lors d’une conversation à l’extérieur, s’il y a du vent ou si vous êtes à l’intérieur mais qu’il y a de la musique, etc.

Les causes

Causes surdité

Une otite peut être responsable d’une surdité

Les causes d’un début de surdité sont nombreuses et dépendent du type de surdité dont vous souffrez.

Dans le cas d’une surdité de transmission, les causes sont :

  • Une otite séreuse
  • Une otite dite chronique
  • Une otite moyenne
  • Un cholestéatome
  • Un traumatisme crânien

Dans le cas d’une surdité de perception, les causes sont :

  • Une simple otite
  • Une infection de type méningite ou oreillons
  • Un traumatisme sonore
  • Une otolabyrinthite
  • Un barotraumatisme
  • Un vertige de Ménière
  • Une presbyacousie

Dans le cas d’une surdité mixte, les causes sont :

  • Le vieillissement
  • Une exposition prolongée aux bruits forts
  • Une infection de l’oreille
  • Un traumatisme crânien
  • Une tumeur

Si vous ressentez l’un de ces symptômes, il est bien sûr nécessaire de consulter un spécialiste.

Les différents degrés de surdité

Même en connaissant les symptômes d’un type de surdité, il n’est pas évident de savoir vraiment si l’on en souffre ou pas. Il faut alors réaliser un test d’audition dont les résultats sont représentés par un graphique appelé « audiogramme ».

L’objectif de ce test est d’établir un diagnostic précis sur la nature du trouble afin de trouver l’appareil le mieux adapté. Le niveau de perte d’audition est mesuré en dB.

Nous vous présentons un tableau classant les pertes auditives :

Perte d'audition Seuil d'audition Conséquences
Aucune perte d'audition 0 à 25 dB Dans ce cas, l'audition est considérée comme normale
Légère perte d'audition 26 à 40 dB Dans un endroit bruyant, les conversations et les paroles peu fortes seront difficilement perceptibles. Elle sera normale dans un environnement calme
Perte d'audition moyenne 41 à 55 dB Il vous faudra augmenter le son de la télévision. Les conversations seront difficilement perceptibles surtout lors de la présence de bruits de fond
Perte d'audition moyenne à sévère 56 à 70 dB Faire une conversation à plusieurs devient difficile. La perception de la parole est largement diminuée
Perte d'audition sévère 71 à 90 dB Vous êtes incapable d'entendre la parole à son niveau normal et vous avez également des difficultés avec les bruits élevés. Une amplification est alors nécessaire
Perte d'audition profonde 91 dB et plus La parole et les sons sont presque imperceptibles

Qui consulter pour une aide auditive ?

Consultation ORL

Au moindre doute, consultez un ORL !

Vous pensez souffrir de surdité ? Vous avez reconnu les symptômes d’une perte auditive ? Vous devez donc consulter un ORL. C’est le spécialiste des troubles de l’audition. Lui seul est en mesure d’établir un bilan complet de votre ouïe et de déterminer quel est le problème.

Notre conseil : avant d’aller voir un ORL, prenez un rendez-vous chez votre médecin traitant. En effet, la consultation d’un ORL ne sera pas ou peu remboursée si elle n’est pas réalisée sur la recommandation du médecin traitant.

Lorsque l’ORL a diagnostiqué une perte d’audition, il va mettre en place le traitement adéquat.

Surdité légère

Lorsque la surdité est légère, le port d’un appareillage auditif n’est pas obligatoire mais fortement recommandé pour les raisons suivantes :

  • il améliore très largement la vie sociale et diminue les risques d’isolement de la personne
  • l’appareil auditif permet d’éviter que l’audition ne se dégrade davantage
  • plus on est jeune et plus il est facile de s’adapter au port de son appareil : en vieillissant, on aura de plus en plus de mal à s’y habituer

Surdité moyenne à profonde

Lors d’une surdité moyenne à profonde, la mise en place d’une aide auditive est incontournable.

L’ORL vous fera une ordonnance et vous devrez consulter un audioprothésiste. L’audioprothésiste est un professionnel de santé diplômé d’Etat et spécialiste des corrections de l’audition. C’est lui qui procède à l’appareillage des pertes de l’ouïe sur prescription médicale obligatoire de l’ORL.

Sachez que celui-ci a l’obligation depuis 2008 de « prêter » les prothèses auditives avant l’achat. Il faut en effet pouvoir tester l’appareil pendant au moins 15 jours et y retourner si besoin pour le régler.

Les différentes prothèses auditives

Les différents types d'aides auditives

Une aide auditive pour chaque besoin

Il existe aujourd’hui plusieurs familles de prothèses auditives qui se distinguent surtout par la façon de les porter :

  • Le contour d’oreille

C’est la prothèse auditive la plus vendue et elle représente 60 % environ des appareillages. Mais c’est également la moins discrète, puisqu’elle se place derrière le pavillon de l’oreille. Elle est équipée d’un embout conçu sur mesure et l’ensemble est relié par un tube en plastique transparent de quelques centimètres.

Le contour d’oreille peut être prescrit pour tous les types de pertes auditives, même les plus sévères. Mais il faut reconnaître que ce type de prothèse auditive est surtout préférée par les personnes âgées car elle est beaucoup plus facile à manipuler.

Les prothèses auditives contour d’oreille offrent une bonne qualité sonore et sont peu sensibles au cérumen. Ce sont des prothèses robustes et vraiment simples d’utilisation.

  • Les appareils micro-contours d’oreille

Ce type d’appareil auditif fonctionne grâce à une puce située dans un petit boîtier que l’on place derrière le pavillon de l’oreille. Un fil très fin et relativement discret passe devant le pavillon et se termine dans le conduit auditif.

Il existe 2 types d’appareils micro-contours : le modèle à écouteur déporté (CED), qui possède un écouteur se logeant dans le conduit maintenu par une canule en silicone ou un micro-embout fait sur mesure, et le micro-contour open. Ce dernier possède un écouteur qui se trouve à la sortie du boîtier et un tube fin conduit le son à l’oreille.

Cette aide auditive est principalement adaptée aux légères pertes d’audition. Elle est esthétique, discrète et autonome. Il faut toutefois savoir qu’elle peut gêner ceux qui portent des lunettes.

L’appareil auditif invisible

Appareil auditif invisible

Appareil auditif invisible : entendre en toute discrétion

L’appareil auditif invisible est en fait un appareil intra-auriculaire. Il est composé d’une oreillette que l’on place dans le conduit auditif  de l’oreille.

L’appareil auditif invisible est une coque qui est moulée sur mesure selon une empreinte. Tous les composants de l’appareil sont dans cette coque.

Il est conseillé aux personnes qui ont une surdité légère ou moyenne, qui recherchent une aide auditive discrète et esthétique et à ceux et celles qui portent des lunettes.

Il est par contre déconseillé aux personnes qui ont un conduit auditif étroit, petit et tortueux mais également à ceux qui souffrent de surdités sévères et enfin, aux personnes qui sécrètent beaucoup de cérumen.

L’appareil auditif invisible est plus facile à accepter. Il est plus esthétique, surtout pour les personnes aux cheveux courts et il permet d’utiliser un téléphone sans problème, ce qui n’est pas le cas de toutes les prothèses auditives.

Il possède quelques inconvénients :

  • Sa manipulation n’est pas facile
  • Il est relativement fragile et demande un entretien soigneux et régulier
  • Il a tendance à boucher l’oreille

L’appareil auditif invisible est une solution de plus en plus choisie, car sa discrétion est son point fort et c’est ce que recherchent la plupart des personnes qui souffrent de surdité.

Appareils auditifs : composition et avantages

Avantages appareils auditifs

L’appareil auditif va vous changer la vie !

Votre ORL vous a prescrit un appareil et vous avez encore de nombreuses interrogations au sujet de ces prothèses ?
Nous allons vous expliquer en détail tout ce que vous devez savoir sur cet appareil, afin que vous ayez toutes les réponses aux questions que vous vous posez aujourd’hui.

Premièrement, il faut savoir qu’il est composé de 4 éléments : un microphone qui capte le son et le convertit en signal électrique, qui à son tour est converti en signal numérique, qui entre dans un microprocesseur. Celui-ci analyse, traite et amplifie ce signal. Un convertisseur numérique-électrique restitue enfin le signal adapté à un écouteur électromagnétique. Le son produit est diffusé ensuite dans le conduit auditif du patient vers le tympan. Une pile ou une batterie alimente l’appareil.

Voici les nombreux avantages d’une aide auditive :

  • Elle facilite la localisation de la parole dans le bruit
  • Elle favorise l’émergence de la parole dans le bruit
  • Elle réduit le bruit du vent
  • Elle réduit les bruits d’impacts
  • Elle réduit les bruits stables ou mécaniques
  • Elle réduit l’écho ou la réverbération, surtout dans des grands espaces comme un aéroport ou une gare

Toutes les prothèses auditives possèdent des programmes différents de réglages dédiés à de multiples situations, afin d’assurer un meilleur confort.

De nos jours, la prothèse auditive peut être connectée avec des appareils multimédias comme les ordinateurs, les tablettes ou les smartphones. Un adaptateur Bluetooth est indispensable pour assurer un confort de réception.

Cet adaptateur réduit automatiquement le bruit de la rue, par exemple, et vous permet de parler au téléphone en recevant votre interlocuteur directement dans votre aide auditive.

Cet adaptateur, qui coûte environ 90 €, apporte un réel confort justifiant largement l’investissement.

Quelle prothèse auditive pour les enfants ?

Appareils auditifs enfants

Des appareils auditifs adaptés aux enfants !

Environ 800 enfants naissent chaque année avec des troubles auditifs. Dès que le problème est diagnostiqué, l’ORL recommande le port d’une aide auditive. Pour les enfants, il en existe 3 types :

  • Le contour d’oreille classique

Pour un bébé comme pour un enfant, c’est l’appareil le plus recommandé. Pour l’enfant, ce type d’appareil possède de nombreux avantages. Il est de grande taille et peut par conséquent être manipulé facilement par un enfant, même par les plus petits.

Il est proposé en différentes couleurs ce qui peut aider à faire accepter cet appareil à l’enfant.

  • L’appareil à conduction osseuse

Ce type d’appareil est recommandé chez les enfants qui souffrent de surdité de transmission ou de surdité mixte. Il peut également être prescrit lorsque le conduit auditif de l’enfant est bouché, lorsque l’oreille présente des malformations, ou si le port de prothèses auditives est contre-indiqué.

La particularité de ce type d’appareil est qu’il ne transmet pas le son par un écouteur mais il le convertit en signal vibratoire. Celui-ci se propage alors dans l’oreille intérieure à partir de l’os du crâne.

  • L’implant cochléaire

L’ORL va décider la pose d’un implant cochléaire lorsque les autres aides auditives deviennent inefficaces et ne peuvent plus corriger la surdité de l’enfant. Il est donc principalement adapté aux cas de surdité sévère ou totale.

Il s’agit en fait d’une oreille artificielle qui a pour but de remplacer l’oreille interne déficiente. Afin que l’enfant retrouve l’ouïe, l’implant transforme le son en micro-impulsions électriques.

Il est composé de 2 parties : une partie externe qui ressemble à un gros contour d’oreille et une partie interne qui est un récepteur mis sous la peau et qui peut fonctionner sans énergie. La pose de ce type d’implant se fait par chirurgie.

Appareil auditif pas chers : soyez vigilants !

Les appareillages auditifs coûtent cher et sont très mal remboursés, comme nous le verrons un peu plus bas. Certaines personnes peuvent alors être tentées de se procurer un appareil auditif à petit prix, aussi appelé appareil auditif discount.

Si la démarche est compréhensible, nous tenons cependant à vous mettre en garde. Dans la majorité des cas, un appareil auditif à bas prix peut être de mauvaise qualité et les risques sont grands. Il ne sera non seulement d’aucune utilité ou presque pour corriger votre surdité, mais pourra également provoquer des blessures ou des infections au niveau des oreilles.

Les produits nécessaires à l’entretien d’un appareillage auditif

Pour prolonger la vie des appareils auditifs, il est nécessaire d’acheter des produits spécifiques. En voici quelques-uns :

  • Un gel lubrifiant

Il est important car il a pour rôle de simplifier l’insertion de l’appareil dans votre oreille. Il peut être utilisé chaque jour et coûte entre 3 et 5 euros.

  • Un vaporisateur désinfectant

Indispensable pour limiter le risque d’infection, il permet de nettoyer efficacement le sébum et le cérumen présents sur l’aide auditive. Il est à utiliser tous les jours et coûte entre 10 et 15 euros.

  • Le déshumidificateur

Un appareillage auditif est sensible à l’humidité et à la transpiration. Le déshumidificateur est en fait un gobelet en plastique contenant une capsule de silice. Celle-ci supprime entièrement l’humidité et limite ainsi l’usure de l’appareil.

  • La poire à air

Elle permet de supprimer les débris et les différentes particules qui sont bloqués dans le tube raccordant le contour d’oreille à l’embout auriculaire. Elle est donc indispensable et s’utilise tous les 3 ou 4 jours. Elle coûte environ 5 euros.

  • Le testeur de pile

Comme vous pouvez vous en douter, il vous servira pour connaître l’autonomie restante. Très pratique, il coûte environ 5 à 6 euros.

Prix et remboursement d’un appareil auditif

Le prix d'une aide auditive

Combien coûtent les prothèses auditives ?

Beaucoup de personnes hésitent à consulter et à s’appareiller parce qu’elles savent que ce type d’appareil peut coûter très cher et est assez mal remboursé. Nous allons donc vous indiquer la fourchette de prix des aides auditives, leur remboursement mais aussi celui des accessoires.

Le prix d’un appareil auditif

Il est difficile de donner précisément le prix d’une prothèse auditive. Celui-ci dépend en effet du type d’appareil bien sûr mais également de la prestation d’appareillage. Celle-ci est libre et l’audioprothésiste peut afficher le montant qu’il désire.

A ce coût s’ajoutent les frais de conseil et de suivi réalisés par l’audioprothésiste. A titre indicatif, sachez qu’un appareil classique coûte entre 400 et 700 euros, alors qu’un appareil dernière génération peut dépasser 2 000 euros.

Le remboursement des appareils auditifs

Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe 4 types d’appareils correcteurs de surdité ayant chacun des spécificités techniques et des options différentes :

  • Classe A : appareil analogique
  • Classe B : appareil intermédiaire
  • Classe C : appareil intermédiaire
  • Classe D : appareil numérique

Il faut également savoir que le remboursement par la sécurité sociale ne sera pas le même si vous avez moins de 20 ans ou plus de 20 ans.

  • Remboursement si vous avez + de 20 ans

Dans ce cas, les prothèses auditives sont remboursées à 60 %. Ce remboursement s’applique sur la base d’un montant qui est fixé à 199,71 euros et ce, quelle que soit la classe de l’appareil qui vous a été prescrit.

Il vous sera donc remboursé 119, 83€ précisément par la sécurité sociale. Cela reste donc assez faible en comparaison du prix réel de l’équipement.

  • Remboursement si vous avez – de 20 ans

Pour les personnes de moins de 20 ans, il existe différents barèmes de remboursement selon la classe des appareils auditifs :

Classe Barème de remboursement appareil auditif Remboursement par la Sécurité Sociale Appareil auditif prix : montant à votre charge
A 900 € 540 € 360 €
B 1 000 € 600 € 400 €
C 1250 € 750 € 500 €
D 1400 € 840 € 560 €
  • Remboursement des accessoires

Porter des prothèses auditives nécessite l’achat de différents accessoires. Une partie de leur coût peut être pris en charge par la sécurité sociale sur prescription médicale et la présentation des justificatifs de dépenses.

Nous vous présentons un tableau de ces remboursements d’accessoires par la sécurité sociale :

Accessoire Prix appareil auditif servant de base au remboursement Montant restant à votre charge
Ecouteur 5,32 € 3,19 €
Microphone 9,17 € 5,50 €
Potentiomètre 4,52 € 2,71 €
Vibrateur à conduction osseuse 10,63 € 6,37 €
Embout auriculaire pour les enfants jusqu'à 2 ans 53,36 € 32,01 €
Embout auriculaire pour les patients âgés de 2 à 20 ans 53,36 € 32,01 €
Embout auriculaire pour les personnes souffrant de déficit auditif et de cécité 53,36 € 32,01 €
Embout auriculaire pour les personnes de plus de 20 ans 4,91 € 2,94 €
  • Remboursement par les mutuelles santé

Comme vous avez pu le constater, les appareils auditifs sont souvent mal remboursés par la sécurité sociale. Ils peuvent donc représenter des dépenses importantes pour les patients. Les complémentaires santé peuvent compléter la participation de la sécurité sociale, afin de diminuer le montant qui reste à la charge des patients.

Cependant toutes les mutuelles ne remboursent pas de la même façon et certaines, il faut le reconnaître, remboursent très mal les aides auditives. C’est donc un point important à considérer lorsque vous choisissez votre mutuelle santé.

Les aides financières

Les aides pour financer l'appareillage auditif

Bénéficiez d’aides pour financer vos prothèses auditives

Dans le cas d’une perte moyenne supérieure à 50 décibels sur la meilleure oreille, un patient peut être reconnu comme travailleur handicapé. Pour cela, il lui suffit de soumettre une demande à la Maison Départementale Des Personnes Handicapées. Une aide financière pour l’achat d’un appareil auditif peut lui être alors attribuée par l’AGEFIPH.

Pour les salariés de la fonction publique ou assimilés, il est possible d’obtenir une aide financière complémentaire auprès des missions Handicap Travail de l’administration employeur.

Si le port d’un appareillage auditif est professionnellement indispensable, une déduction fiscale peut être obtenue. Pour cela, il faut soumettre au Trésor Public un certificat médical qui mentionne que l’appareil est indispensable.

Les personnes retraitées qui ne bénéficient pas de la CMU peuvent solliciter une allocation supplémentaire en s’adressant au service d’action sociale de leur mairie.

Conclusion

Les appareils auditifs permettent à tous ceux et celles qui ont des problèmes de surdité, même légers, de sortir de leur isolement et d’avoir une vie plus facile au quotidien. De nombreux progrès ont été réalisés et les appareils sont de plus en plus petits, invisibles, légers, simples à manipuler et surtout plus performants.

Même si leur prix peut pousser à hésiter, il existe des solutions (meilleur choix de la mutuelle par exemple) pour que vous retrouviez une audition optimale !

Voici une vidéo avec toutes les informations à savoir sur les prothèses auditives !